Chargé de projets GIEC Normand - CDD 12 mois (H/F)

Filière : Technique
Réf. : DEEDD/CP/62111
Catégorie : A
Fin de publication : 25/12/2021
Direction : DEEDD (Energies, Environnements et Développement Durable)
Service : DEEDD (Energies, Environnements et Développement Durable)
Résidence administrative : Caen
Grade : Ingénieur

Description de l'entité

Le Président de la Région Normandie, Hervé Morin a souhaité mettre en place le GIEC Normand, en décembre 2019. Celui-ci, constitué de 24 experts régionaux (scientifiques et spécialistes) sur les différentes thématiques liées au climat, son évolution et ses impacts, a pour but de dresser l’état des lieux de l’impact du changement climatique en Normandie (données mesurées et projections à l’horizon 2050-2100). Les 9 thèmes retenus pour les premiers travaux du GIEC normand sont les suivants : climat et aléas météorologiques, eau, littoral, biodiversité, qualité de l’air, pêche, sols et agriculture, santé, territoires urbains, péri-urbains et ruraux. Après un an de travail, les experts du GIEC Normand ont présenté le résultat de leurs travaux à la mi-décembre 2020 (documents disponibles via les liens : https://cloud.normandie.fr/s/RqqMPzaeStop9GG?path=%2F, https://www.normandie.fr/giec-normand)

En 2021, les résultats issus des synthèses des experts sont diffusés (réunions, vidéos) auprès de l’ensemble des acteurs normands, pour les sensibiliser et leur faire s’approprier les enjeux liés à la poursuite de la lutte contre le changement climatique et à la nécessaire adaptation au changement climatique. Ensuite, il s’agit d’élaborer un plan d’actions concrètes avec chaque grand groupe d’acteurs normands, pour faire évoluer les politiques, dispositifs ou actions déployés par ces acteurs en intégrant les résultats des travaux du GIEC Normand. Par ailleurs, il est prévu que de nouveaux experts soient missionnés pour travailler sur de nouvelles thématiques à partir de 2022 (forêt, biodiversité des sols, bocages-haies, économie, accompagnement du changement/acceptabilité, etc.)

Les travaux de la phase 1 (2020) des experts du GIEC Normand ont également démontré :

  • qu’il était nécessaire de réaliser un travail interdisciplinaire pour croiser les 8 premières thématiques et travaux du GIEC, qui ont été travaillées plutôt « en silo »,
  • qu’il était nécessaire de poursuivre l’acquisition de connaissances dans un certain nombre de domaines, de façon d’une part à être encore plus pointu et pertinent dans les solutions qui pourront ensuite être proposées aux acteurs normands, d’autre part de pouvoir territorialiser ces solutions en complétant des connaissances géographiquement partielles. Il est donc nécessaire d’identifier et établir un plan de programmes de recherche à conduire pour compléter les connaissances sur l’impact du changement climatique en Normandie. Ces programmes auront vocation à s’inscrire les programmes et financements européens (Horizon Europe, mission adaptation au changement climatique de la Commission européenne).

Missions

Sous l'autorité de la Directrice Energies Environnement Développement Durable de la Région Normandie et en co-tutelle avec les deux coprésidents du GIEC normand (Benoît Laignel Professeur M2C Université de Rouen et Stéphane Costa Professeur LETG Université de Caen) :

Réaliser une analyse croisée des synthèses thématiques rédigées dans le cadre du GIEC normand :

  • Prendre connaissance et analyser les synthèses établies sur les 8 thématiques traitées en 2020 par les membres du GIEC ;
  • Croiser les enjeux identifiés dans chacune de ces synthèses pour :
    1. produire une « méga synthèse » globale permettant de faire ressortir les enjeux majeurs d’anticipation des conséquences d’ores et déjà prévisibles du changement climatique en Normandie, et en particulier ceux relevant d’un cumul / d’une interconnexion entre les thématiques ;
    2. prioriser les sujets sur lesquels des compléments de connaissances sont à acquérir rapidement, avec deux filtres principaux : a) que cela serve à plusieurs thématiques / des projets pluridisciplinaires et b) que les résultats permettent d’orienter les politiques publiques et les prises de décision des acteurs économiques pour anticiper et adapter rapidement leurs activités aux principales conséquences du changement climatique ;
  • Animer un échange avec et entre les chercheurs impliqués dans le GIEC normand pour aboutir à une conclusion partagée.

Identifier et analyser les opportunités de partenariats et de financements afin de décliner rapidement en actions les conclusions des travaux du GIEC normand :

  • Lire et analyser les possibilités de financements (en particulier les appels à projets d’Horizon Europe en cours de déploiement en 2021-2022) pour identifier les meilleures opportunités pour répondre aux besoins de financement d’études/recherches sur les sujets prioritaires identifiés suite au GIEC normand ;
  • Identifier également les opportunités pour financer l’animation et le déploiement du plan d’actions régional en faveur de l’atténuation et de l’adaptation au changement climatique, en lien avec la mission « Adaptation » de l’Union européenne et la possibilité pour la Région Normandie d’être Région pilote (ce plan d’actions sera élaboré au cours du second semestre 2021 et début 2022, par l’ensemble des directions de la Région, en mobilisant l’ensemble de ses partenaires régionaux et inclura des actions portées par la Région et d’autres portées par des partenaires régionaux).

Monter des projets collaboratifs et rédiger des dossiers de réponse à des appels à projets européens :

  • Apporter une assistance aux partenaires régionaux pour formaliser un ou plusieurs projets collaboratifs de recherche (sur des sujets identifiés comme prioritaires et pour lesquels une opportunité de financement a été identifiée), monter un consortium d’acteurs régionaux volontaires et monter le dossier de demande de financements (en coordination avec la Direction Europe et International de la Région) ;
  • Apporter une assistance à la Région et ses partenaires pour monter un dossier de demande de financements pour l’animation et la mise en œuvre de son plan d’actions régional.

Profil

  • Connaissance de l’organisation de la recherche scientifique (notamment universitaire) et de ses acteurs en Normandie
  • Compétences scientifiques : maîtrise des sujets liés au changement climatique et à ses conséquences, aux actions d’atténuation et d’adaptation, capacité d’analyse en transversalité et expérience des approches pluridisciplinaires
  • Compétences et expérience du montage de projets multipartenariaux, particulièrement le montage de projets européens et des dossiers de financements (notamment auprès des fonds européens)
  • Fortes compétences rédactionnelles : expérience de synthèse et rédaction de textes et d’articles scientifiques, capacité à vulgariser et faire partager des problématiques
  • Bonnes compétences relationnelles : aptitude au travail en équipe, maîtrise des techniques d’animation de groupes de travail, techniques de communication et de négociation, capacité d’écoute des partenaires et interlocuteurs, faire le lien entre le monde de la recherche et les autres sphères notamment politiques et techniques
  • Maîtrise de l’anglais (conversation, lecture et rédaction), y compris de textes scientifiques, règlements et dispositifs de soutien européens 
  • Connaissance des compétences et du fonctionnement des collectivités territoriales, ainsi que des aides publiques nationales et européennes (et des dispositions réglementaires afférentes)
  • Maîtrise des outils bureautiques, informatiques et de communication
  • Capacité d’analyse et force de proposition
  • Capacité à rendre compte
  • Rigueur, esprit de méthode et d’organisation

Conditions générales

Interlocuteurs :

  • au sein de la Région : Directrice et agents des différents services de la Direction Energie, Environnement et Développement Durable, service recherche de la Direction Economie, Enseignement Supérieur, Tourisme, Recherche et Innovation, Direction Europe et International et notamment son antenne de Bruxelles
  • au sein du GIEC normand : les deux co-présidents, tous les membres du GIEC normand
  • autres partenaires externes : services des Universités et de la COMUE, autres partenaires de la Région impliqués dans la mise en œuvre des suites du GIEC normand

Contraintes particulières :

  • Travail en bureau, dans les services de la Région et des Universités
  • Horaires réguliers
  • Déplacements possibles en région, au national et possiblement à Bruxelles
  • Disponibilité

Poste basé principalement à Caen, mais avec des déplacements fréquents à Rouen et au Havre (principalement aux sièges de la Région et des Universités)

Conditions de recrutement : rémunération selon conditions statutaires + régime indemnitaire + carte tickets restaurant

CDD de 12 mois à pourvoir dans les meilleurs délais.

Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.